Japan 2010 – Day 1 – Départ et premiers pas au Japon

Photos prises par D@dou • Balades, Japan 2010 • 24 Mar 2010

Je ne savais pas comment vous présenter mon voyage, si je le découpais en journée, si j’en faisais une synthèse, si je le regroupais en catégorie, et puis finalement j’ai choisi la voie de la facilité en vous présentant chaque coin que j’ai pu visiter.

Et pour çà autant commencer par le début. C’est parti !

Dimanche 28 février. 6h53.
Je viens tout juste de quitter l’aéroport de Montréal Trudeau. Le soleil se lève et j’observe la scène depuis l’hublot du petit RJ135 d’American Airlines (enfin American Eagle pour être précis). L’avion est déjà parti depuis quelques minutes que je commence à stresser. Du bon stress. Car je m’aventure vers de nouveaux lieux, et j’adore çà. Et çà me remplis de bonheur. Je me sens bien. Je frissonne déjà de parcourir autant de kilomètres. Je me sens libre. Libre d’explorer le monde.

Lever de soleil au-dessus du Canada

Lever de soleil au-dessus du Canada

Les rayons de soleil deviennent de plus en plus fort, c’est le moment de quitter des yeux le ciel canadien le temps d’une sieste. Avant d’arriver à New-York…

Ah New York … Je peux voir Manhattan depuis ma place. Un seul mot : Ouaouh. A l’aéroport de La Guardia, on ressent déjà cette atmosphère si particulière, mais malgré moi, pas le temps de rêver, je dois rejoindre l’aéroport JFK au plus vite car mon avion décolle dans 3h.

Premier constat, c’est que je suis sur le sol américain. J’esquisse d’un sourire car finalement, merde quoi, je suis aux Etats-Unis ! Depuis le temps ! Et même si ce n’est que pour 3h. Première fois que je mets les pieds aux US, et certainement pas la dernière !

Une fois le sac à dos récupéré, non sans mal car je m’étais un peu perdu, et quelques dollars retirés au distributeur, je saute dans un taxi, un yellow cab bien entendu. Et pour parfaire le cliché, un indien (ou un pakistanais je ne pourrais le dire) au volant. Je lui dis que je veux me rendre à l’aéroport JFK. Il me demande : « Quelle compagnie ? Japan Airlines ? » Tiens marrant, le gars me prend pour un japonais 😀 (faut dire qu’avec le 5D mark II autour du cou et mes lunettes carrées, je fais un peu nippon, je l’admets !). Bref je lui réponds oui et hop direction JFK. Et effectivement il avait un peu raison de me demander quelle compagnie je prenais vu qu’il y a un petite dizaine de terminal. Et Japan Airlines, c’est au Terminal 1.

Je regarde le paysage défiler à toute vitesse. Je suis frustré de ne pas pouvoir rester à New York qui s’éloigne de moi. Je me dis une prochaine fois. Oh oui une prochaine fois.

J’arrive finalement en une vingtaine de minutes à JFK, tant mieux. Je paie le gars. Et je sors du taxi. Le mec commence à démarrer et à avancer. Je cogne sur le coffre et le mec s’arrête. Je lui dis : « Et mon sac alors ? » Roh le mec il a failli partir avec mon sac ! Heureusement il s’excuse. Non mais.

Je m’enregistre directement à l’accueil de Japan Airlines et puis hop un peu d’attente, le temps de visiter le terminal et de prendre quelques photos. A 9h du matin un dimanche, il n’y a pas grand monde. J’aime bien les aéroports, il y a toujours quelque chose à photographier, c’est graphique. Enfin la plupart du temps.

Attente à JFK

Attente à JFK

JFK - Zone internationale

JFK - Zone internationale

11h. Je me dirige vers ma porte d’embarquement et je me connecte sur le wifi de l’aéroport pour envoyer quelques messages avant mon départ. Mais oui tout va bien se passer. Le tremblement de terre au Chili la veille a provoqué une alerte au tsunami au Japon. Pas de quoi fouetter un chat, les premières vagues font 30 centimètres au lieu de 2 à 3 mètres prévues. Mais on ne sait jamais. Mieux vaut rester prudent.

Japan Airlines - Boeing 777

Japan Airlines - Boeing 777

11h40. Il est l’heure de monter dans l’avion. Les appels se font en anglais puis en japonais. Il n’y a quasiment que des japonais, et dans la foule parmi eux quelques touristes comme moi qui commencent petit à petit à être perdus dans la langue. Car une fois dans l’avion, le japonais prend le pas sur l’anglais au fur et à mesure qu’on mange des miles et que les heures passent. 14h pour être précis. C’est long.

J’ai eu le temps de regarder quelques films, de finir ma nuit, et de temps en temps je regardais où on pouvait être. On a traversé les États-Unis, passé au dessus de pas mal de glace, je crois l’Alaska et un peu la pointe extrême de la Russie. Puis redescendu vers le Japon en survolant au dessus de l’ile d’Hokkaido.

Plein de glace Pleins de montagnes enneigées

Plein de glace

Up in the air

Up in the air

Lundi 1er mars. 16h30. Et voilà. Après avoir accélérer le temps en ayant traversé le fuseau horaire 180e méridien est, j’arrive le lendemain à l’aéroport de Narita. Je me rends pas tout de suite compte que je suis au Japon. Je me perds un peu dans les couloirs pour passer à la douane, pourtant bien indiqué, et une fois qu’on m’a scanné les doigts et pris en photo (après vous me direz que les japonais et la photo, çà fait deux), et après avoir récupéré mon sac, je me dirige vers le change pour avoir mes premiers yen et l’agence JR pour échanger mon bon pour avoir mon pass.

Première surprise : çà parle anglais, tant mieux 😀 Et deuxième surprise : les lits couchettes sont compris dans le JR Pass ! Cool ! Si j’avais su, je les aurais plus utilisé ! C’est bon à savoir pour un prochaine voyage. Ayant imprimé en avance mes horaires de train, je demande en avance les tickets pour mes voyages de la première semaine. Hop çà c’est fait. J’ai le pass, j’ai des tickets pour les shinkansen (pas besoin de montrer tickets pour les trains non shinkansen, il suffit de montrer son pass), y a plus qu’à !

Je m’avance vers les portiques pour le Narita Express, le train express qui relie l’aéroport de Narita et la gare centrale de Tokyo, et je regarde les gens faire : ils oblitèrent leurs tickets. OK je fais pareil… Et à mon passage les portiques s’activent et les portes se referment sur moi. Je ne comprends pas tout de suite ce qu’il se passe, pourtant je viens de faire mon ticket il y a quelques minutes. Je recule et le contrôleur au guichet me dit de passer par le portique en face de lui. Je lui montre mon ticket et il me demande mon JR pass. Je le lui montre et il m’ouvre le portique. OK. Finalement j’ai compris : avec le JR Pass, on ne passe que par le portique à côté du guichet car on doit présenter son JR Pass.

Une fois dans le Narita Express, je dois dire que çà change du RER : le train est dernier cri, pas un tag, pas une seule dégradation, les sièges sont nickels. Les écrans font défiler les dernières informations, le temps restant pour arriver à la prochaine gare, la météo, quelques pubs, et même le wifi gratuit pour les japonais. Top top top top !

Narita Express

Narita Express

Boss - Café au lait

Boss - Café au lait

Une fois arrivé à la gare de Tokyo, là tu commences à te perdre. La gare est bondée de monde car j’arrive en pleine sortie de bureau. Je ne sais pas où aller, quelle sortie prendre, du monde de partout, je ne comprends pas tous les panneaux, bref on peut le dire, perdu !

Hummm ... Comment dire ... J'y comprends rien !

Hummm ... Comment dire ... J'y comprends rien !

Finalement comme mon train était dans environ trois heures, et comme prévu, je sors de la gare, par la première sortie que je vois, et je commence à visiter le coin. Premier choc : la ville est d’une propreté ! Pas un mégot, pas un papier par terre, absolument rien ! Il y a des distributeurs de boissons tous les 50 mètres !

Les immeubles sont grands, on se croirait à la Défense. Et les enseignes lumineuses éclairent la rue comme en plein jour (enfin presque). Je m’arrête enfin 5 minutes et là oui je peux le dire : j’y suis !

Premiers pas à Tokyo

Premiers pas à Tokyo

Tokyo - Centre commercial

Tokyo - Centre commercial

A la recherche d’un accès internet pour dire que j’étais bien arrivé, je vois des Starbucks (il y en a de partout, de même que les McDo) et je me dis que comme en France ils doivent avoir le wifi… Perdu ! Et en plus les serveuses ne parlent pas anglais ! Argh ! Va falloir sortir son petit guide de conversation ! Et là encore un cliché sur le Japon : la gentillesse des japonais. Je leur demande où je peux trouver un cybercafé et la serveuse me dit de la suivre, et sort de la boutique ! On fait bien 50 mètres et elle me montre un immeuble et elle me dit qu’il est au deuxième étage. Je la remercie et je monte pour envoyer quelques mails (sur un clavier qwerty avec translation automatique des mots anglais en katakana …. Super 😀 )

22h. C’est l’heure de départ de mon train couchette. Là c’est exactement comme le Narita Express, c’est neuf, propre. C’est vraiment bien. Les portes sont tactiles et il suffit de les effleurer pour les ouvrir. Bon par contre tu ne dors pas sur un matelas mais on te fournit une couette pour dormir. Et il y a même un distributeur de boisson dans le train, décidément !

Sunrise Seto - Train couchette et mes voisins

Sunrise Seto - Train couchette et mes voisins

Rendez-vous à 6h du matin pour le changement de gare. Plus facile à dire qu’à faire 😀 Au prochain post pour la suite du voyage !

Récap Japan 2010 :
Day 1 – Départ et premier pas à Tokyo
Day 2 – Hiroshima
Day 3 – Miyajima, l’ile sanctuaire
Day 4 – Kyoto et le quartier de Gion
Day 5 – Kyoto – Quartier ouest – Tenryuji, Ryoanji et Kinkakuji
Day 6 – Kyoto – Quartier nord et centre – Sur les traces de Scarlett
Day 7 – Kyoto – Quartier sud avec le Fushimi Inari et un peu de Nara
Day 8 & 9 – Tokyo – Deux jours à découvrir la mégalopole
Day 10 – Kamakura & Yokohama – Blue tiful day
Day 11 – Hakone & Odaiba – Fujisan et la baie de Tokyo
Day 12 – Nikko – Un petit tour en montagne
Day 13 – Tokyo – Tsukiji Market / Ginza / Tokyo Tower / Shinjuku
Day 14 – Tokyo – Shibuya / Harajuku / Shinjuku – Mais c’est que çà tremble par ici !
Day 15 & 16 – Tout a une fin …

Tags: , , , ,

11 commentaires

  1. Hannn, mais que c’est beau.

    Moi aussi jveux aller dans un RER où ça sent bon!

  2. céline

    j’adore !

  3. Tout cela donne envie !!! Vivement la suite !

  4. Superbe récit, on s’y croirait.
    Leurs transports ont l’air au poil, ça donne envie !

  5. Mat

    Flickr est bloqué sur le projet mais j’ai l’iphone 😉

    Je te donne un petit lien qui je suis sur pourra te donner des idées pour présenter ton voyage : http://www.typolover.com/_travel/iceland_2009/iceland_days_index.htm

  6. Ced'

    Très bel article pour le premier jour, j’avoue que de mon côté l’écrit n’est pas mon fort.
    En plus de ça, de belles images… 🙂

  7. @ Thanh : Merci ! C’est clair qu’à mon retour, prendre le RER B à Roissy-Charles de Gaulle n’avait rien de vraiment glamour…

    @ Céline : Merci !

    @ celk : Merci ! La suite dans pas longtemps héhé !

    @ Cafarnaom : Merci ! Les transports japonais, c’est vraiment autre chose que la SNCF ! Ponctualité, propreté, fiabilité, technologique. A la japonaise en gros 😀

    @ Mat : Merci pour le lien les photos sont superbes ! Je regarderais ce soir chez moi tranquillement 🙂

    @ Ced’ : Merci ! L’écrit non plus ce n’est pas mon fort, mais j’essaie 🙂

  8. Rien que ce début ça donne super envie! Vivement la suite!

  9. @ Bintz : Merci ! C’est cool si çà donne envie !

  10. Bon enfin ça y est je m’y met. Je n’avais pas eu le temps de lire tes articles sur le Japon encore. Et là dès le premier, comment ça donne envie de continuer très vite 🙂

  11. Ca c’est du dépaysement. Tokyo est une ville très agréable

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2020 David Heang | SIRET : 53346612400013